Construire l'autorité sur la bienveillance et l'exigence : Conférence du Père Jean-Marie Petitclerc, L'autorité est la qualité de celui qui fait grandir, qui est cohérent, sait agir avec exigence et bienveillance, tout en gardant la juste distance avec ses élèves. Une remarquable méditation sur l'activité pédagogique.

Gestion de classe : éclairages et pistes d'action à partir de situations du terrain. Comment réagir face à un élève ému ? À des propos racistes ? À du mépris vis-à-vis du cours ? À des élèves croyants perturbés par le questionnement ? etc. Les auteurs de ce petit recueil de réflexion proposent des pistes d'action après avoir réfléchi aux enjeux de la situation. Très concret.

En éducation, parler de morale, mission possible : Xavier Thévenot questionne notre attitude concrète et la construction de nos cours. « Ces quelques réflexions bien sommaires auront peut-être fait comprendre que les exigences morales ne tombent jamais du ciel ; même quand on est chrétien, elles surgissent d'une volonté de donner sens à notre vie et de la prise au sérieux des passages obligés pour ce don de sens. »

Aristocratie, méritocratie et autonomie : Compte-rendu d'une conférence de Luc Ferry au SeGEC. Aujourd’hui, le culte du mérite proposé par le christianisme et la culture de l’autonomie défendue par les tenants de Mai 68 sont en concurrence. D’une part, il ne faut pas retourner en arrière. Le culte du mérite est contesté par les tenants de Mai 68: ne jamais se mettre en cause, ni mettre en cause les matières, ne pas discuter ou interroger les programmes et les contenus des matières enseignées est devenu un modèle autoritaire. D’autre part, vouloir rester jeune et refuser de vieillir, de devenir adulte est le syndrome de Peter Pan.