Version imprimableSend by email

Foi et Lumière, des communautés de rencontre autour des personnes ayant un handicap mental...

Des groupes de 15 à 40 personnes (enfants, adolescents ou adultes ayant un handicap mental, leur famille, des amis) se réunissent au moins une fois par mois pour une rencontre d'amitié, de partage, de formation, de prière et de fête.

Entre chaque rencontre, les membres de la communauté tissent des liens plus personnels : « Là où il y a un ami, il y a un chemin ».

Les communautés sont enracinées habituellement dans une paroisse et participent a la vie de leur Eglise. Foi et Lumière rassemble des chrétiens de différentes confessions et souhaite répondre à la prière de Jésus : « Père, qu’ils soient UN » (Jn 17,21).

Outre leurs rencontres mensuelles, les communautés ont des activités diverses selon les besoins des membres, le but étant de soutenir la croissance humaine et spirituelle de chacun. Elles organisent des camps de vacances, des retraites, des pèlerinages, des temps d'accueil et d'animation pour les personnes handicapées…


Une mission qui s’approfondit depuis 40 ans :
Une espérance à donner et à recevoir …

...à la personne handicapée

Foi et Lumière révèle qu'elle est appelée à donner toutes les richesses de son cœur, sa tendresse, sa fidélité.

...aux familles

Foi et Lumière apporte un soutien essentiel dans leurs difficultés, les aide à mieux percevoir toute la beauté intérieure de leur enfant, à découvrir qu'il peut être source de vie et d'unité.

...aux amis

tout particulièrement aux jeunes, Foi et Lumière ouvre un chemin d'amitié avec la personne handicapée et d'engagement envers elle, chacun découvrant en l'autre un nouveau sens a leur vie.


Notre histoire

1968 :
À cette époque, on estime que les personnes qui ont un handicap mental n’ont pas leur place dans les pèlerinages. On considère qu'elles ne sont pas capables de vivre cette démarche et que leur présence pourrait perturber les autres pèlerins. En réponse à l’appel des parents de Thaddee et Loïc, deux enfants ayant un handicap mental, Jean Vanier, Marie-Hélène Mathieu et quelques parents décident d’organiser un pèlerinage à Lourdes... Trois ans de préparation qui suscitent de vives réactions d’enthousiasme ou de critiques !

1971 :
À Pâques, 12 000 pèlerins de 15 pays, dont 4 000 personnes handicapées mentales accompagnées de leurs parents et de leurs amis, spécialement des jeunes, se rassemblent pour la première fois. Avant de repartir, Jean Vanier suggère : « Continuez de vous réunir en petites communautés, faites tout ce que l’Esprit Saint vous inspirera ». Ainsi est né Foi et Lumière, ce lundi de Pâques a Lourdes ; une histoire jalonnée par des rencontres internationales tous les quatre ans et des pèlerinages internationaux tous les dix ans.

1975 :
Paul VI accueille Foi et Lumière dans la basilique Saint Pierre: « Tu es aimé de Dieu tel que tu es. Vous avez une place choisie dans l’Église ».

1981 :
Deuxième pèlerinage international de Foi et Lumière à Lourdes : 12000 pèlerins venant de 23 pays.

1991 :
Troisième pèlerinage international à Lourdes : 13 000 pèlerins de 60 pays.

2001 :
Quatrième pèlerinage : plus de 16 000 personnes de 73 pays des 5 continents. Partout dans le monde, les communautés qui n’ont pu faire le voyage, organisent des pèlerinages en union avec le grand rassemblement international.

2011 - 2012 :
Foi et Lumière fête ses 40 ans en messagers de la joie. À cette occasion 40 pèlerinages sont organisés à travers le monde.


Vers le site de Foi et Lumière Belgique.



Étiquettes: