Version imprimableSend by email

Lu sur www.donchristophe.be, le 9 juin 2015.

  1. Introduction
  2. Le coeur de l'homme, source de la liberté et de la conscience
  3. Le sujet humain, son agir et sa conscience
  4. les sources de la moralité
  5. péché, responsabilité, culpabilité, pardon
  6. Ce que Dieu donne: sa grâce et sa loi

 Introduction
1 Le cœur de l’homme, source de la liberté et de la conscience
 1.1 Le tournant opéré par Jésus: l’abîme de la liberté
 1.2 Le cœur de l’homme: liberté et volonté dans la Bible
  1.2.1 Genèse 1: l’homme à l’image de Dieu
  1.2.2 Genèse 2: l’homme capable de Dieu, partenaire
   1.2.2.1 Un commandement créateur de liberté
   1.2.2.2 Mais pourquoi cet arbre bizarre ?
 1.3 liberté et volonté: approche théologique
  1.3.1 Radiographie de l’homme: intelligence, volonté, sensibilité et passions
  1.3.2 Une liberté qui a pour raison d’être l’amour et le bonheur
  1.3.3 Quel bonheur ?
  1.3.4 Aux sources du bien et du mal: l’ordination à la Béatitude
  1.3.5 Saint Thomas d’Aquin
2 Le sujet humain, son agir et sa conscience
 2.1 Les actes humains et la façon dont ils édifient l’homme
  2.1.1 Les actes humains partent du cœur de l’homme
  2.1.2 Les actes humains, par lesquels l’homme se forme
  2.1.3 l’éthique chrétienne, une morale des vertus
 2.2 Vie morale et sentiments: faire le bien avec passion
  2.2.1 Un peu d’ordre dans ce que nous ressentons: la distinction des passions
  2.2.2 Vive les passions !
  2.2.3 Mais pas comme guide !
  2.2.4 Les vertus correspondent à ce que nous sommes
  2.2.5 Le retour du sujet moral: de la joie de faire le bien à la joie d’être bon
  2.2.6 Un sujet moral en devenir
 2.3 L’éthique catholique au milieu d’autres éthiques
  2.3.1 Un autre regard sur la liberté: la liberté d’indifférence
  2.3.2 Les morales libérales
  2.3.3 La morale utilitariste
  2.3.4 L’éthique de «responsabilité»
  2.3.5 Aujourd’hui, retrouver une «théologie authentique de la liberté»
 2.4 La conscience
  2.4.1 Le sanctuaire intime où la voix de Dieu se fait entendre
  2.4.2 Être présent à sa conscience
  2.4.3 conscience et vérité
  2.4.4 soumission ou objection de conscience — le rapport aux autorités
  2.4.5 la conscience qui doute et la conscience erronée
  2.4.6 Conscience et vie de foi
3 Les sources de la moralité
 3.1 L’acte en ce qu’il est choisi: l’objet de l’acte
  3.1.1 Ce que la volonté fait sienne dans un acte
  3.1.2 Un engagement de la volonté qui précède l’intention générale
  3.1.3 Un engagement de la volonté qui doit être digne de l’homme
  3.1.4 Quelques exemples
 3.2 Les circonstances de l’acte
 3.3 l’intention du sujet
 3.4 L’évaluation de la moralité d’un acte humain
 3.5 Une autre théorie de l’acte humain: le proportionnalisme
 3.6 Les actes intrinsèquement mauvais
 3.7 Peut-on commettre un moindre mal ?
4 péché, responsabilité, culpabilité, pardon
 4.1 Le péché
  4.1.1 Qu’est-ce que le péché ?
  4.1.2 le péché originel: cadre du récit
  4.1.3 Le péché originel, un mensonge sur Dieu
  4.1.4 le péché, dégradation de la relation avec Dieu
  4.1.5 le péché, dégradation des relations humaines et avec l’environnement
  4.1.6 le péché n’est ni le premier ni le dernier mot sur l’homme
  4.1.7 «Ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du mal»
 4.2 Responsabilité
  4.2.1 Gravité, conscience et consentement: péché mortel ou véniel
  4.2.2 les péchés capitaux
  4.2.3 Péché individuel et structures de péché
 4.3 Culpabilité et sentiment de culpabilité
  4.3.1 Des indices dans le récit de la chute
  4.3.2 Origine du sentiment de culpabilité
  4.3.3 Guérir de la faute et du sentiment de culpabilité
 4.4 Le pardon, source de vie
  4.4.1 En chemin dans un monde blessé
  4.4.2 Pardonner c’est créer
  4.4.3 À cause de la vie éternelle
 4.5 Appendice: l’excommunication
  4.5.1 Peines médicinales et expiatoires
  4.5.2 Aux sources de l’excommunication
  4.5.3 En quoi consiste l’excommunication ?
  4.5.4 Cas où l’excommunication ne s’applique pas
5 Ce que Dieu donne: sa grâce et sa loi
 5.1 La grâce du Saint-Esprit
 5.2 La loi morale
 5.3 La loi morale naturelle
  5.3.1 La prétention des chrétiens à l’universel
  5.3.2 La loi naturelle, des règles qui valent pour tous ?
   5.3.2.1 Un pari catholique
   5.3.2.2 Tour d’horizon des cultures et religions
   5.3.2.3 Réticences contemporaines
   5.3.2.4 Oser encore la loi naturelle
  5.3.3 Pourquoi des interventions publiques de l’Église ?
   5.3.3.1 L’Église s’adresse à toute la société
   5.3.3.2 L’état d’esprit des interventions du magistère
   5.3.3.3 Le souvenir tragique de l’époque nazie
 5.4 Écritures et loi morale
  5.4.1 Les Dix paroles — le Décalogue
  5.4.2 «Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés !» (Jn15,12)
  5.4.3 Saint Paul et l’église apostolique
 5.5 La loi de gradualité, ou la morale en habits de pastorale
 5.6 Conclusion: Être disciple de la lumière et de la vérité